Principes de naturopathie

Bonjour à tous ! Aujourd’hui je voudrais vous parler de la naturopathie, cette médecine douce qui prend l’être dans son entier. Si vous n’êtes jamais allé voir un naturopathe, foncez!

La mot naturopathie provient de deux sources (nature et pathos) qui signifient « l’état d’être étudié en fonction de la nature ».

C’est une médecine naturelle consistant à employer des moyens naturels pour soigner et prévenir les maladies. Elle aide l’Homme à retrouver les principes de base de la vie en respectant la spécificité de chacun et en se servant de ce que la nature met à disposition.

Ses objectifs sont donc de :

  • prévenir pour ne pas avoir à guérir
  • cultiver les immunités naturelles polyvalentes par l’entretien d’une bonne flore intestinale, entre autre
  • éviter les surcharges humorales
  • faciliter l’auto-guérison en drainant les surcharges constituées à la suite de nos erreurs de vie.

Pour réussir à retrouver une hygiène vitale globale, la naturopathie s’appuiera sur 3 points : l‘alimentation, l’exercice physique et la gestion émotionnelle. Ceci afin d’éliminer toutes les toxines accumulées dans notre organisme, quel qu’en soit la provenance (alimentation industrielle, pesticides, chimie médicamenteuse, pollution de l’air, intolérances alimentaires, suralimentation, stress, manque de sommeil etc.) .

Grâce à tout cela, la naturopathie va pouvoir éliminer de façon durable de nombreuses pathologies bénignes :

  • arthrose, arthrite, rhumatisme
  • allergies
  • constipation
  • maux de tête
  • troubles digestifs
  • infertilité
  • problèmes de thyroïde
  • fatigue
  • acné, eczéma, psoriasis
  • ulcère
  • anxiété, stress, irritabilité, insomnies
  • infections à répétition
  • problèmes de santé chez les enfants ( otite, hyperactivité, rhume etc)
  • etc

Pour l’un ou l’autre de ces problèmes vous pouvez donc faire appel à la naturopathie.

Pour conclure, le but de cette médecine douce est d’optimiser la santé globale d’un individu en soutenant les fonctions de l’organisme et en éliminant la toxémie. Il faut donc retenir les perturbateurs principaux de l’élimination de cette toxémie : le stress, le manque de sommeil, la sédentarité, la baisse d’énergie vitale, le froid, certaines carences (oxygène, eau, fibres, vitamines, minéraux, oligo-éléments etc).

Voilà, j’espère que cet article vous aura plu. N’hésitez pas à commenter et partager vos éventuelles expériences chez un naturopathe.

PEACE !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *