Les 4 accords toltèques transmis à mon enfant

Aujourd’hui je reviens vers toi pour te parler d’un livre de développement personnel pour les enfants : « les quatre accords toltèques transmis à mon enfant » de Mélissa Monier et Olivier Clerc.

Avant de commencer, il est bon de rappeler ce que sont les 4 accords toltèques. Miguel Ruiz est un chaman écrivain mexicain. Il propose de passer avec soi quatre accords visant à briser nos croyances limitatives. Voici ces 4 accords :

  • Que ta parole soit impeccable : il s’agit là de parler avec honnêteté et éviter toute parole médisante envers soi et autrui (coucou chakra gorge).
  • N’en fais pas une affaire personnelle : les paroles et actes des autres ne sont pas une attaque directe contre nous et ne doivent pas atteindre notre vérité profonde.
  • Ne fais pas de suppositions : oui toi qui as envoyé un message à un proche il y a une heure et qui commence à psychoter parce que ce proche ne répond toujours pas « alors que d’habitude il a toujours son téléphone près de lui, je suis sûre qu’il m’ignore ». Cet accord est pour toi 😉
  • Fais toujours de ton mieux, quoiqu’il arrive. En ayant conscience que ton mieux d’hier ne sera sûrement pas identique à ton mieux de demain. Notre mieux est variable selon l’état émotionnel, physique, psychique dans lequel on se trouve à un moment T.

Ces fabuleux accords qui permettent vraiment de se retrouver et d’être plus serein au quotidien ont été transmis aux enfants dans le livre dont je vais te faire un résumé maintenant.

Le livre se décompose en 4 parties :

  • un rappel des quatre accords
  • comment appliquer ces accords dans les relations parents-enfants
  • les principes expliqués aux enfants sous forme de conte
  • des ateliers de toutes sortes pour intégrer les accords.
bty
bty

Ce que j’ai aimé

Le livre est court, pratique, rapide à lire. Le conte permet vraiment de faire comprendre aux enfants les quatre accords toltèques par des exemples concrets qui arrivent dans la vie des enfants. Les ateliers sont suffisamment diversifiés pour que tout le monde y trouve son compte : ateliers manuels, ateliers d’écriture, numérique etc.

Ce que j’ai moins aimé

Le livre est à mettre entre les mains d’enfants de 7_8 ans grand maximum car les dessins sont très simplistes et le conte peut paraître un peu cul-cul la praline pour les plus grands. Je n’ai pas très bien compris l’intérêt de certains ateliers même si cela n’enlève.

Pour conclure

Ce livre est à mettre entre les mains de tous les parents et enseignants car il permet vraiment d’aborder des notions de développement personnel de façon simple en entrant dans l’univers de l’enfant. Je le conseille fortement.

Et toi, tu l’as déjà lu à tes enfants ? Connais-tu d’autres livres de développement personnel destinés aux enfants ?

Si cet article t’a plu, n’hésite pas à commenter et à partager. Tu peux également me suivre sur Instagram.

PEACE !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *