Les 4 accords toltèques transmis à mon enfant

Aujourd’hui je reviens vers toi pour te parler d’un livre de développement personnel pour les enfants : « les quatre accords toltèques transmis à mon enfant » de Mélissa Monier et Olivier Clerc.

Avant de commencer, il est bon de rappeler ce que sont les 4 accords toltèques. Miguel Ruiz est un chaman écrivain mexicain. Il propose de passer avec soi quatre accords visant à briser nos croyances limitatives. Voici ces 4 accords :

  • Que ta parole soit impeccable : il s’agit là de parler avec honnêteté et éviter toute parole médisante envers soi et autrui (coucou chakra gorge).
  • N’en fais pas une affaire personnelle : les paroles et actes des autres ne sont pas une attaque directe contre nous et ne doivent pas atteindre notre vérité profonde.
  • Ne fais pas de suppositions : oui toi qui as envoyé un message à un proche il y a une heure et qui commence à psychoter parce que ce proche ne répond toujours pas « alors que d’habitude il a toujours son téléphone près de lui, je suis sûre qu’il m’ignore ». Cet accord est pour toi 😉
  • Fais toujours de ton mieux, quoiqu’il arrive. En ayant conscience que ton mieux d’hier ne sera sûrement pas identique à ton mieux de demain. Notre mieux est variable selon l’état émotionnel, physique, psychique dans lequel on se trouve à un moment T.

Ces fabuleux accords qui permettent vraiment de se retrouver et d’être plus serein au quotidien ont été transmis aux enfants dans le livre dont je vais te faire un résumé maintenant.

Le livre se décompose en 4 parties :

  • un rappel des quatre accords
  • comment appliquer ces accords dans les relations parents-enfants
  • les principes expliqués aux enfants sous forme de conte
  • des ateliers de toutes sortes pour intégrer les accords.
bty
bty

Ce que j’ai aimé

Le livre est court, pratique, rapide à lire. Le conte permet vraiment de faire comprendre aux enfants les quatre accords toltèques par des exemples concrets qui arrivent dans la vie des enfants. Les ateliers sont suffisamment diversifiés pour que tout le monde y trouve son compte : ateliers manuels, ateliers d’écriture, numérique etc.

Ce que j’ai moins aimé

Le livre est à mettre entre les mains d’enfants de 7_8 ans grand maximum car les dessins sont très simplistes et le conte peut paraître un peu cul-cul la praline pour les plus grands. Je n’ai pas très bien compris l’intérêt de certains ateliers même si cela n’enlève.

Pour conclure

Ce livre est à mettre entre les mains de tous les parents et enseignants car il permet vraiment d’aborder des notions de développement personnel de façon simple en entrant dans l’univers de l’enfant. Je le conseille fortement.

Et toi, tu l’as déjà lu à tes enfants ? Connais-tu d’autres livres de développement personnel destinés aux enfants ?

Si cet article t’a plu, n’hésite pas à commenter et à partager. Tu peux également me suivre sur Instagram.

PEACE !

Se surconsommer

Salut à tous!

Après avoir parlé de la surconsommation, j’aimerais en parler sous un angle un peu psycho-émotionnel.

S’il y a bien une chose qui m’a marquée dans le livre « l’abus de consommation responsable rend heureux » c’est la notion de surconsommation affective et sociale qui se traduit sur plusieurs pans :
➡️ Se surconsommer c’est-à-dire être hyper exigeante envers soi. Vouloir être parfait tout le temps, être sur tous les fronts tout le temps en prétextant ne pas avoir le choix. C’est vouloir atteindre un idéal inatteignable et loin de ses besoins réels.
➡️ Surconsommer l’autre. Exiger qu’il soit parfait, attendre de lui qu’il fasse un milliard de choses (sans forcément lui demander d’ailleurs, puisque si il ou elle devine ces milliards de choses, cet être sera définitivement parfait 😂. Le fameux : « j’ai pas à lui demander, il devrait savoir »)…
➡️ Se laisser surconsommer par l’autre dans une relation toxique et fatigante par exemple. Ou se laisser envahir par l’exigence des autres.


En bref, c’est, ne jamais appuyer sur le bouton off. Je fais partie (de moins en moins) de ces personnes qui se surconsomment ou surconsomment les autres. Et c’est fatigant! On ne peut pas toujours être au top tous les jours. On peut faire cependant de son mieux. Comme le dit le 4ème accord toltèque : « quelles que soient les circonstances, faites toujours de votre mieux, ni plus, ni moins. Mais rappelez-vous que votre mieux ne sera jamais pareil, même d’une fois à l’autre. (…) Votre mieux sera parfois à un haut niveau et d’autres fois à un moins bon niveau ».


En conclusion nous ne sommes pas des Superman, ni entourés de personnes parfaites. Alors faisons de notre mieux selon nos capacités du moment. Et si il faut appuyer sur le bouton off, n’hésitons pas un seul instant. 😘

PEACE !

L’olfactothérapie

Créée en 1992 par Gilles Fournil, l’olfactothérapie est une méthode psycho-émotionnelle qui utilise l’odeur des huiles essentielles pour calmer les émotions.⠀
.⠀
.⠀
L’odorat est en lien direct avec l’inconscient et la mémoire : on peut faire remonter à la surface des émotions responsables de blocages ou de mal être en travaillant dessus. Lors de séances d’olfactothérapie, certaines odeurs peuvent être agréables tandis que d’autres nous paraissent répugnantes. Ces dernières peuvent nous aider à comprendre où se situe le blocage, tandis que les premières nous aide à soutenir la sphère psycho-émotionnelle. ⠀
.⠀
Ainsi, si l’une des bougies chakra vous est fortement désagréable, vous connaîtrez le chakra bloqué 😊😁. ⠀
Personnellement il m’est arrivé de sentir deux huiles essentielles, l’une dite féminine, l’autre dite masculine, sans savoir laquelle correspondait à quoi. La féminine m’était très agréable tandis que la masculine me répugnait avant même de la porter au nez. Elle m’était insupportable et avait même un effet intense sur mon foie. Le foie est relié au chakra du plexus solaire qui est un chakra masculin et un chakra relié à l’élément feu. Et vous savez quoi? J’ai sans cesse des maux de foie et j’ai la phobie du feu. J’ai tout de suite compris qu’il fallait que je travaille sur mon masculin sacré 😉🤷🤷. ⠀
.⠀
.⠀
Cet exemple me permettait simplement de vous illustrer comment l’inhalation pendant quelques secondes du parfum d’une huile essentielle nous renvoyait directement à nos blocages pour comprendre le travail à faire. ⠀
.⠀
.⠀
Avez-vous des anecdotes d’odeur très désagréable ou au contraire qui vous apaise ? 

J’espère que cet article vous a plu. N’hésitez pas à commenter et à partager. PEACE !

L’injonction au bonheur

Bonjour à tous ! Je vous parle dans ce podcast de l’injonction au bonheur qui circule ces dernières années; Vous pouvez l’écouter en suivant ce lien :

https://soundcloud.com/natyrel-natirel/injonction-au-bonheur

Ou lire la version écrite:

L’injonction du bonheur


Salut à tous j’espère que vous allez bien par cette période très particulière que nous traversons. J’espère également que vous allez porter un bel accueil à mon tout premier podcast qui a pour thème le bonheur. Vaste sujet me direz vous.
Pour commencer, je suis une personne optimiste, très optimiste, j’ai la foi dans des situations où beaucoup laisseraient tomber rapidement, je ne saurais trop l’expliquer je crois que c’est simplement mon caractère. Cependant, malgré mon optimisme j’ai parfois de gros coup de blues qui surprennent certaines personnes qui me côtoient de près ou de loin. 

Je crois pourtant qu’il y a une différence entre être optimiste et vouloir être heureux tout le temps. L’injonction au bonheur que nous trouvons actuellement a le don de m’agacer. Mais avant de rentrer dans le vif du sujet, rappelons ce que signifie ces termes.

Selon le dictionnaire Larousse, l’optimisme est la disposition d’esprit qui incline à prendre les choses du bon côté, c’est la confiance dans l’issue favorable d’une situation . Le pessimisme, toujours selon le Larousse, est la tendance de quelqu’un qui, par caractère ou après réflexion, prévoit une issue fâcheuse aux événements, à la situation, qui en attend le pire. Enfin le bonheur est l’état de complète satisfaction.


Ces dernières années, avec le boom du développement personnel, nous sommes à la recherche de ce fameux bonheur, cet état de complète satisfaction. Et nombreux sont les coachs qui incitent à être dans cet état non stop : soyez heureux, trouvez votre passion et vous trouverez le bonheur, positive vibes, le bonheur, le bonheur… Alors je n’ai rien contre le bonheur bien sûr, on est tous mieux heureux que tristes. Mais c’est cette injonction au bonheur qui me fatigue, cette façon de montrer la vie que d’un seul point de vue. Comme si ressentir de la tristesse ou de la colère était quelque chose à bannir. Trop souvent dans cette injonction au bonheur nous oublions ces émotions dites négatives.

Martin Seligman dans son livre « l’école de l’optimisme », nous dit : « Pourtant, le mal être est nécessaire pour apprendre l’optimisme et échapper à la détresse. (…) Il ne s’agit pas de simples désagréments, ils sont cruciaux, car chacun est porteur d’un message. L’anxiété nous prévient d’un danger imminent. La tristesse nous informe d’une menace de perte. La colère nous dit que quelque chose empiète notre domaine.  »
Ce que nous dit Seligman ici, c’est que c’est donc grâce à ces émotions dites négatives que nous pouvons évoluer, grandir et satisfaire encore un peu plus nos besoins quand nous les écoutons.  C’est en utilisant l’optimisme que nous pouvons transformer des situations défavorables en situation propices. Mais ce n’est certainement pas en niant nos émotions négatives, en feignant d’être heureux, en feignant d’être dans un état de complète satisfaction. Lorsque nous sommes tristes de façon juste et vrai, et que nous l’acceptons, nous pouvons ensuite décider de ce qui est le mieux pour nous.

Même si, moi la première, on entend durant ce confinement qu’il faut voir le côté positif de cette situation,qu’il faut en profiter pour faire plein de choses ou pas, on a le droit d’être triste de ne voir personne, d’être en colère contre la société, d’être fatigué d’entendre ses enfants crier toute la journée ou d’être jaloux de ceux qui vivent dans de grandes maisons avec jardin pendant que nous sommes enfermés dans un petit appartement. Le bonheur n’est pas constant, heureusement ! Mais qu’est ce que ces émotions peuvent m’apprendre sur moi, sur ma situation, sur mes besoins ?


J’aimerais étoffer mon propos par ce conte amérindien très connu.
« Un soir, un vieil indien Cherokee raconte à son petit-fils l’histoire de la bataille intérieure qui existe chez les gens et lui dit :

Mon fils, il y a une bataille entre deux loups à l’intérieur de nous tous.

L’un est le Mal : C’est la colère, l’envie, la jalousie, la tristesse, le regret, l’avidité, l’arrogance, la honte, le rejet, l’infériorité, le mensonge, la fierté, la supériorité, et l’égo.

L’autre est le Bien : C’est la joie, la paix, l’amour, l’espoir, la sérénité, l’humilité, la gentillesse, la bienveillance, l’empathie, la générosité, la vérité, la compassion et la foi. »

Le petit fils songea à cette histoire pendant un instant et demanda à son grand-père :

Lequel des deux loups gagne ?

Le vieux Cherokee répondit simplement :  Celui que tu nourris. ».

Il y a donc une bataille constante entre le bien et le mal. Les émotions négatives sont là en nous, prêtes à jaillir à tout moment, parfois nous les nourrissons parce qu’elles ont faim . Mais, et c’est là toute la nuance que certains oublient de faire, il ne faut pas trop leur donner à manger. Il faut les accepter, elles sont là et vont se montrer tôt ou tard, mais il faut les maîtriser par l’optimisme.  
Qu’est ce qu’être optimiste ?
Seligman nous explique encore que l’optimisme repose sur la façon dont on considère les causes d’un événement. Face à cet événement, on acquiert un style explicatif basé sur trois dimensions :

la permanence : « parfois » par rapport à « toujours ». Le pessimiste croit que l’événement négatif durera « toujours », l’optimiste pense que c’est temporaire.

l’omniprésence : général ou particulier. Face à l’échec, le pessimiste généralise « je suis nul », l’optimiste le rapporte à un fait particulier « je suis nul en écriture ».

la personnalisation : le fait de décider qui est fautif. Moi l’autre l’événement.

Je pense donc qu’au lieu d’annihiler certaines émotions il faut tirer partie de chacune d’elles. Chaque émotion a un message important à nous transmettre : ne soyons pas dans l’extrême déversement de tristesse et de colère mais ne soyons pas non plus à l’inverse dans l’extrême déversement de fausse joie.

Voilà j’espère que ce podcast vous aura plu. N’hésitez pas à partager et à commenter. PEACE !

Surconsommation durant le confinement

Hello les amis, j’espère que vous allez bien dans cette situation un peu complexe que nous vivons actuellement. Ne pas pouvoir sortir et faire les activités qu’on a l’habitude de faire, ce peut être très compliqué pour beaucoup.
Cependant je voulais revenir sur quelque chose qui me turlupine : notre consommation durant ce confinement.

Nous ne pouvons pas sortir pour éviter la propagation du virus, mais la poste fonctionne toujours, et les livreurs (comme Uber eat) continuent de travailler. Enfermés à la maison, nous sommes nombreux à être tenté d’en profiter pour commander tout et n’importe quoi sur internet et de nous faire livrer des choses futiles qui ne sont pas de première nécessité. Ainsi, nous mettons en « danger » tous ces salariés pour qu’ils assouvissent nos caprices.
Je reçois régulièrement des mails d’Uber eat (j’en suis une grande consommatrice mais je me soigne, 35 jours sans commander je tiens le bon bout !! ) m’informant que la santé de ses livreurs est primordiale et que pour soutenir les restaurants partenaires qui restent ouverts, Uber propose la livraison gratuite. Bullshit. La livraison est gratuite pour inciter à continuer de consommer toujours plus dans cette situation où la consommation devrait pourtant diminuer. C’est ainsi que n’importe qui peut décider, par caprice et égoïsme, de commander un dessert sur le site et se le faire livrer. Le livreur aura donc pris des risques pour satisfaire un pur caprice.
Le confinement est le meilleur moment pour remettre en question sa consommation. Ai-je vraiment besoin de recevoir le super rouge à lèvres ou le vêtement soldé de ma génialissime marque préférée là maintenant tout de suite? Ai-je vraiment besoin de manger un Kinder à cet instant T? Etc. Revoyons nos besoins, et ayons de la gratitude pour ce que l’on a déjà. Nous sommes, pour la plupart, des privilégiés dans les pays occidentaux. 

Principes de naturopathie

Bonjour à tous ! Aujourd’hui je voudrais vous parler de la naturopathie, cette médecine douce qui prend l’être dans son entier. Si vous n’êtes jamais allé voir un naturopathe, foncez!

La mot naturopathie provient de deux sources (nature et pathos) qui signifient « l’état d’être étudié en fonction de la nature ».

C’est une médecine naturelle consistant à employer des moyens naturels pour soigner et prévenir les maladies. Elle aide l’Homme à retrouver les principes de base de la vie en respectant la spécificité de chacun et en se servant de ce que la nature met à disposition.

Ses objectifs sont donc de :

  • prévenir pour ne pas avoir à guérir
  • cultiver les immunités naturelles polyvalentes par l’entretien d’une bonne flore intestinale, entre autre
  • éviter les surcharges humorales
  • faciliter l’auto-guérison en drainant les surcharges constituées à la suite de nos erreurs de vie.

Pour réussir à retrouver une hygiène vitale globale, la naturopathie s’appuiera sur 3 points : l‘alimentation, l’exercice physique et la gestion émotionnelle. Ceci afin d’éliminer toutes les toxines accumulées dans notre organisme, quel qu’en soit la provenance (alimentation industrielle, pesticides, chimie médicamenteuse, pollution de l’air, intolérances alimentaires, suralimentation, stress, manque de sommeil etc.) .

Grâce à tout cela, la naturopathie va pouvoir éliminer de façon durable de nombreuses pathologies bénignes :

  • arthrose, arthrite, rhumatisme
  • allergies
  • constipation
  • maux de tête
  • troubles digestifs
  • infertilité
  • problèmes de thyroïde
  • fatigue
  • acné, eczéma, psoriasis
  • ulcère
  • anxiété, stress, irritabilité, insomnies
  • infections à répétition
  • problèmes de santé chez les enfants ( otite, hyperactivité, rhume etc)
  • etc

Pour l’un ou l’autre de ces problèmes vous pouvez donc faire appel à la naturopathie.

Pour conclure, le but de cette médecine douce est d’optimiser la santé globale d’un individu en soutenant les fonctions de l’organisme et en éliminant la toxémie. Il faut donc retenir les perturbateurs principaux de l’élimination de cette toxémie : le stress, le manque de sommeil, la sédentarité, la baisse d’énergie vitale, le froid, certaines carences (oxygène, eau, fibres, vitamines, minéraux, oligo-éléments etc).

Voilà, j’espère que cet article vous aura plu. N’hésitez pas à commenter et partager vos éventuelles expériences chez un naturopathe.

PEACE !

Les chakras

Bonjour à tous!

Aujourd’hui je suis heureuse de vous parler des chakras et de leur fonctionnement.

Dans les cultures anciennes, on perçoit les êtres vivants comme porteurs d’une force vitale. Nous possédons 7 chakras (qui signifie « roue » en sanskrit) qui sont des vortex d’énergie. Ils sont la liaison entre la matière et le divin. Les équilibrer permet de s’harmoniser, de retrouver son chemin de vie et d’éloigner les pathologies.

1er chakra : Muladhara

Muladhara (ou chakra racine) se trouve à la base de la colonne vertébrale. Il est symbolisé par la couleur rouge et la couleur noire. Il est relié aux reins et au squelette. Il a pour rôle d’apporter la sécurité dans notre vie en créant une structure solide. Il nous fait garder les pieds sur terre, il permet l’ancrage et nous aide à concrétiser nos rêves. Il permet de développer la patience, l’organisation et la stabilité.

Lorsqu’il est en déséquilibre, on observe des problèmes de hanches, de genoux, aux pieds, des affections aux reins (calculs rénaux), des problèmes de circulation etc. Au niveau émotionnel, on observe de l’agressivité, de la colère, de la jalousie mais aussi un caractère victimaire qui attend que les autres fassent à sa place.

Pour le rééquilibrer, il peut être nécessaire de cultiver la stabilité (en créant des routines par exemple), de faire de la marche consciente en forêt.

  • Association astrologique : capricorne
  • Animal mythologique : éléphant blanc à 7 trompes
  • Cristaux : jaspe rouge, rubis, hématite

2ème chakra : Svadhisthana

Svadhisthana (ou chakra sacré) se trouve en dessous du nombril. Il est symbolisé par la couleur orange. Il est le siège du plaisir, de la créativité et du mérite. C’est lui qui nous pousse à prendre plaisir à nous lever le matin, qui nous permet d’avoir une bonne image de soi. Ce chakra englobe la totalité de notre santé physique et de notre bien-être émotionnel. Il dépend de la façon dont nous prenons soin de nous-même (par de bons aliments, le repos et le plaisir) et connaissons nos limites. Il incite la force vitale à édifier un système immunitaire fort et viable, à maintenir le corps physique en activité. Il est lié aux organes sexuels, à la vessie, à l’utérus chez la femme et la prostate chez l’homme.

Un dysfonctionnement de ce chakra peut provoquer une Endométriose, la stérilité, des règles douloureuses, des problèmes de prostate, des dysfonctionnements sexuels ou une sciatique.

Pour le rééquilibrer il est important de reconnaître ses besoins, prendre soin de son corps et créer de la beauté. 

  • Associations astrologiques : cancer et scorpion
  • Animal mythologique : monstre marin
  • Cristaux : cornaline, onyx, œil de tigre, pierre de lune

3ème chakra : Manipura

Manipura (ou chakra du plexus solaire) est situé, comme son nom l’indique, au niveau du plexus. Il est symbolisé par la couleur jaune. Il est le centre de l’identité personnelle, de l’amour-propre. Il nous permet de prendre conscience de notre valeur. Il gouverne tous les aspects de notre personnalité et de notre égo. Il a donc une influence sur la confiance en soi et la liberté de choix. Il est la joie et le rayonnement. Il est lié à l’estomac, au foie, à la vésicule biliaire, au pancréas, aux muscles.

Un dysfonctionnement de manipura peut entraîner de l’indigestion, des aigreurs d’estomac, des ulcères, une pancratite, du diabète ou des calculs biliaires. Au niveau émotionnel, le dysfonctionnement peut se manifester par la volonté de manipuler, d’imposer ses volontés ou au contraire une faiblesse, du défaitisme.

Pour le rééquilibrer il faut se reconnecter à sa valeur en tant que personne jouissant de droits individuels, à son identité personnelle. Savoir que l’on est digne du meilleur, que l’on mérite la vie que l’on veut vivre et que l’on a le droit au respect, à l’amour et à la gentillesse.

  • Associations astrologiques : bélier et lion
  • Animal mythologique : lion
  • Cristaux : ambre, citrine, topaze

4ème chakra : Anahata

Anahata (ou chakra cœur) est situé au niveau du cœur et est symbolisé par la couleur verte ou la couleur rose. Il est le centre de l’amour inconditionnel, de l’empathie, de l’ouverture aux autres, de la paix et de la compassion. Il fonctionne sur les plans physique et émotionnel pour maintenir en vie la force vitale. Il est lié au péricarde, au cœur, aux poumons, à la circulation sanguine.

Un dysfonctionnement de ce chakra entraîne des problèmes de santé au cœur et aux poumons (arythmie cardiaque, bronchite chronique etc.). Au niveau émotionnel son déséquilibre entraîne des idées préconçues sur les personnes à aimer, un jugement de l’autre, de la mélancolie, de la tristesse, une difficulté à donner et à partager.

Pour le rééquilibrer il est important de travailler la gratitude, d’offrir davantage et se balader en pleine nature. Et surtout s’aimer soi-même, étape essentielle pour cultiver de bonnes relations.

  • Associations astrologiques : balance et taureau
  • Animal mythologique : daim
  • Cristaux : quartz rose, émeraude, malachite verte

5ème chakra : Vishuddha

Vishuddha (ou chakra de la gorge) est situé au niveau de la gorge. Il est symbolisé par le bleu clair . Il est en lien avec notre vérité intérieure , la communication, exprimer sa vérité personnelle avec clarté, chanter son individualité. Il est lié à la bouche, aux dents, aux mâchoires, aux oreilles, à la gorge.

Un dysfonctionnement de ce chakra entraîne un mal de gorge, la surdité, les caries, les gingivites, des problèmes de thyroïde. On peut également constater une grande timidité ou à l’inverse être très bavard, dire oui alors que l’on pense le contraire.

Pour rééquilibrer Vishuddha, on peut réciter des prières, chanter, s’efforcer d’être sincère envers soi et envers les autres.

  • Associations astrologiques : gémeaux, vierge
  • Animal mythologique : épervier
  • Cristaux : turquoise, aigue marine, celestine, agate bleue

6ème chakra : Ajna

Ajna (ou chakra du 3ème œil) est symbolisé par le bleu indigo. Il permet de cultiver un esprit fort et indépendant, de voir au-delà des apparences, d’avoir une pensée claire et une bonne intuition. Il est lié aux yeux, aux sinus, aux lobes temporaux.

Un dysfonctionnement de ce chakra entraîne des migraines, la cécité et d’autres affections des yeux comme le glaucome ou la cataracte, des accidents vasculaires cérébraux.

Pour le rééquilibrer rien de mieux que de cultiver la pensée positive, et lire un livre inspirant.

  • Associations astrologiques : sagittaire et poissons
  • Animal mythologique : faucon
  • Cristaux : saphir, lapis-lazuli, tanzanite

7ème chakra : Sahasrara

Sahasrara (ou chakra coronal) se situe au sommet de la tête. Il est symbolisé par le violet. Il nous relie à notre divinité permanente et indélébile, il est la source de l’énergie curative dans le système énergétique humain. Il permet de voir l’unicité en tout. Il est lié au cortex cérébral et à la peau.

Un dysfonctionnement de ce chakra entraîne des difficultés d’apprentissage, de perception et de compréhension spirituelle. le déséquilibre développe l’orgueil et l’égo surdimensionné. Peuvent apparaître des insomnies, de l’alcoolisme, de l’épilepsie, des affections nerveuses.

Pour le rééquilibrer, pour renforcer le lien spirituel interne avec le divin, on peut faire un jeûne prolongé, s’isoler, prier, faire du yoga ou pratiquer le tai-chi. Il est cependant important de rester ancré dans son corps en mangeant des aliments sains, en buvant de l’eau non chlorée, et de trouver un équilibre entre exercice et repos.

  • Association astrologique : verseau
  • Animal mythologique : aigle
  • Cristaux : améthyste, alexandrite

Voilà, j’espère que cet article vous aura plu. Commentez et partagez.

PEACE!

Remèdes naturels pour l’hiver

Salut à tous!

J’espère que vous allez bien et que vous avez passé de bonnes fêtes . Je vous souhaite d’ailleurs, pour ceux qui ne me suivent pas sur Instagram, une très belle année plein de créativité et d’amour.

Revenons à nos moutons.

Aujourd’hui je reviens avec trois recettes simples pour soigner les maux de l’hiver de façon naturelle évidemment.

Le sirop d’oignon contre la toux.

C’est LA recette de grand-mère par excellence et qui fonctionne à merveille pour soigner les toux (grasses ou sèches). Pour ce sirop il y a deux façons de faire, à vous de voir laquelle vous correspond le mieux :

Méthode 1 sans cuisson

Prenez deux beaux oignons, coupez-les finement et recouvrez-les de miel (qui est un très bon calmant) ou de sucre. Laissez macérer toute une nuit, filtrez et voilà le sirop est prêt .

Méthode 2 avec cuisson

Prenez deux beaux oignons, coupez-les finement et placez-les dans une casserole. Ajoutez 6 bonnes cuillères à soupe de miel ou de sucre. Laissez cuire 10 minutes. Filtrez, consommez.

Posologie :

Prenez une cuillère à soupe de ce sirop toutes les 2 ou 3 heures. Le sirop convient pour toute la famille.

La tisane de thym

Le thym est une plante extraordinaire qui a de nombreux bienfaits. Ici nous allons l’utiliser pour lutter contre le rhume, la bronchite et la rhinopharyngite.

Procédé :

Incorporez 20 g de thym pour un litre d’eau bouillante. Laissez infuser 10 minutes, filtrez et buvez 3 ou 4 tasses par jour.

Attention, le thym est un stimulant et facilite la digestion, on évite donc d’en donner trop aux jeunes enfants qui ont un système digestif immature. Divisez les doses par deux dans ce cas.

Infusion d’hibiscus

L’hibiscus est riche en vitamine C , c’est un formidable antiseptique des voies respiratoires et un anti-inflammatoire. On va donc l’utiliser ici pour booster son système immunitaire.

Procédé :

Laissez macérer 1 cuillère à soupe d’hibiscus pour un bol pendant 3 heures et dégustez froid. Ou infusez pendant 10 minutes 1 cuillère à soupe d’hibiscus pour un bol, filtrez et buvez chaud.

Voilà, j’espère que ces quelques astuces naturelles vous seront utiles.

N’hésitez pas à donner vos astuces en commentaire et à partager l’article.

Suivez-moi sur Instagram !

Et si vous avez le temps, je réalise une enquête sur la façon de se soigner au naturel, alors si vous avez le temps, pourriez-vous répondre au questionnaire qui suit et le partager à vos proches ? Merci 😊 

https://www.askabox.fr/repondre.php?s=225153&r=SPdtCFf7xFdh 

Cure d’automne

Salut à tous !

En ce début d’automne, je vous propose de faire une petite cure interne pour préparer votre corps aux temps plus froids qui arriveront d’ici quelques semaines. Cette cure permet l’élimination des toxines pour un système immunitaire plus fort. Pour ce faire, un seul ingrédient : l‘argile verte en poudre. Choisissez la montmorillonite sur 20 jours. 

Procédé  

La première semaine, préparer l’argile la veille au soir pour la boire le matin : verser 2 cuillères à café d’argile dans un verre d’eau minérale. Laisser poser toute la nuit. Le lendemain matin, un dépôt d’argile s’est formé au fond du verre. Boire l’eau et jeter l’argile. Procéder ainsi chaque soir.

A partir du 8ème jour, le matin, mélanger l’eau et le dépôt d’argile avant de boire le tout.

ATTENTION : ne pas utiliser de métal pour faire le mélange, mais du bois, du verre ou du plastique. Cette cure est déconseillée en cas d’hypertension (en parler avec son médecin).

 

Pourquoi ce choix ?

L’argile a de nombreuses qualités dont celle d’absorber les toxines. Ainsi, elle va capter toutes les toxines présentes dans le système digestif pour le purifier. Elle est reminéralisante, anti-inflammatoire, anti-œdème, fortifiante des os et ligaments….

Bref, elle a de nombreuses qualités qui se prêtent à une cure.

 

J’espère que cet article vous a plu. N’hésitez pas à partager et commenter.

Restons connectés : Facebook ou Instagram.

PEACE

Mes compléments alimentaires : grossesse vegan

Salut à tous,

Aujourd’hui je viens vous parler des compléments alimentaires que j’ai pris durant toute ma grossesse. Alors je vous arrête tout de suite, ne pensez pas que je croulais sous les comprimés, simplement parce que je suis végétalienne. Bien au contraire. J’ai essayé de manger équilibré, de fournir à mon corps tous les nutriments nécessaires dont il avait besoin dans un moment pareil. Je m’étais d’ailleurs très inspirée du blog de maman vegan qui donnait un menu type végétalien pendant sa grossesse et que j’ai particulièrement apprécié car il y a de tout : crudités, légumes cuits, céréales, légumineuses, fruits et oléagineux. Bref de quoi péter la forme. M’enfin, j’ai essayé, car entre les nausées, les aigreurs d’estomac et les grosses envies de « malbouffe » ce n’était pas toujours évident.

Pour revenir aux compléments alimentaires. Étant végétalienne, il est indispensable, enceinte ou pas, que je prenne de la vitamine B12. Pour ce faire, j’ai préféré en prendre sous la forme d’un comprimé multi-vitamines : le Veg1

Pourquoi ce choix ?

Parce qu’en plus de la vitamine B12 il y a d’autres minéraux utiles pendant la grossesse :

-de l’iode qui peut en manquer chez les végétaliens puisque nous ne mangeons pas de poisson, et pour ceux qui ne mangent pas ou peu d’algues. L’iode contribue au bon développement du cerveau du fœtus. Les besoins en iode augmentant durant la grossesse (besoins pour le fœtus et la mère, perte dans les urines), il est intéressant d’en prendre même si on mange des aliments qui en contiennent.

-de l’acide folique (vitamine b9): LA vitamine des femmes enceintes, qui contribue au bon développement de la colonne vertébrale et de la boîte crânienne du fœtus.

-du sélénium

-de la vitamine B6

-de la vitamine D

La posologie est d’un comprimé à croquer par jour. Simple et efficace, c’est en plus très abordable niveau tarif.

En plus de ce complément j’ai pris de la vitamine D (car en faible dose dans la veg1 et parce que je revenais en plein hiver de 4mois de soleil en Guadeloupe pour finir ma grossesse). Toutes les vitamines D n’étant pas végétaliennes, je me suis tournée vers la vitashine en spray.

 

Pour le fer, j’ai pris les devants, avant que mon gynécologue me prescrive du Tardyferon. J’ai tendance à être anémiée facilement en fer, et ce depuis toujours. Alors pendant une grossesse, il était évident qu’une carence allait pointer le bout de son nez. J’ai donc choisi du fer que j’ai trouvé sur boutique vegan : my vegan energy

C’est un complément, vegan donc, qui est enrichi en vitamine C (cette vitamine prise en même temps que le fer permet au corps de mieux assimilé ce dernier). Attention cependant, si vous avez une forte anémie, ce complément ne suffira pas à relever votre taux de fer puisqu’une capsule ne contient « que » 14mg de fer.

 

Voilà j’espère que cet article vous aura plus. N’hésitez pas à commenter et partager.

PEACE!