Confinement

Bonjour à tous,

Je vous écris durant une période très particulière qu’est le confinement

Certains stressent à l’idée d’un éventuel confinement. Les écoles, les restaurants et tous lieux de loisirs sont fermés et c’est la panique pour beaucoup. Que vais-je donc faire? Comment je vais occuper mon temps ? Et les enfants qu’est ce que je vais leur faire faire? …

Je trouve pourtant que c’est une période propice pour se recentrer et arrêter cette frénésie de notre société. Se surconsommer et surconsommer les autres c’est ce que nous faisons la plupart du temps. Il faut toujours plus d’activités pour nous et les enfants, il faut avoir tout, tout de suite, aller partout, tout le temps.
Rester chez soi peut être une superbe opportunité pour créer de la solidarité avec ses voisins vulnérables (leur faire des courses ou leur préparer à manger), recréer des liens au sein de sa famille, faire le tri dans sa maison, faire le point sur des choses en retard (professionnelles, personnelles, administratives etc.).
Mais aussi prendre le temps de faire ce que d’habitude on n’a pas le temps de faire : lire, dessiner, méditer, faire des jeux de société en famille, enfin commencer le programme de sport qu’on a acheté il y a des mois, cuisiner, dormir et simplement ralentir. .
Et surtout, prendre soin de soi : utiliser des produits bruts et gorgés de vitamines pour booster son immunité, ne pas céder à la panique en se ruant sur des produits bas de gamme qui ne nous apporteront rien mais rempliront les poches de ceux qui n’en ont rien à faire de nous, dormir et éviter le stress des infos.
Ne rien faire ou en faire moins c’est se retrouver et se reconnecter à ses valeurs. Alors voyons le côté positif de la chose.

Prenez soin de vous! PEACE!